Les États-Unis veulent cibler les “terroristes nationaux” de QAnon

L’administration Biden a annoncé de nouveaux plans de lutte contre le terrorisme national, après que le FBI a établi un lien entre les théories du complot de Qanon et la suprématie blanche. Les médias sont allés plus loin et ont fait le lien avec les émeutes du Capitole et les partisans de Donald Trump.

Certains membres de la droite ont donc peur que tous les partisans de Trump soient qualifiés d’extrémistes nationaux et accusés d’extrémisme national.

Voilà ce que l’on peut lire dans les titres de l’actualité américaine.

À voir aussi