Un scientifique chinois jugé pour ses liens avec le PCC ; Une alliance Japon-Australie renforcée

Pour la première fois, un scientifique chinois est jugé aux États-Unis pour avoir caché ses travaux de recherche en Chine tout en bénéficiant de subventions gouvernementales.

Le régime chinois a adopté une loi dite “anti-sanctions étrangères”. Les observateurs estiment que cette mesure a une portée plus symbolique que concrète

Le Premier ministre australien demande aux dirigeants du G7 de s’unir contre la coercition économique de la Chine. Il souhaite que l’Organisation mondiale du commerce sanctionne les comportements incorrects lorsqu’ils se produisent.

À voir aussi