Les autorités de réglementation se penchent sur des caillots sanguins ‘rares et graves’

Les autorités de réglementation sont sur le devant de la scène. En Europe, l’Agence européenne des médicaments vient de confirmer qu’elle est en train d’enquêter sur une maladie sanguine rare et grave survenue chez des personnes ayant reçu le vaccin Moderna. Et ce n’est pas le seul défi auquel Moderna est actuellement confronté. En effet, il y a quelques jours, la Haute autorité de Santé française a publié un nouvel avis public recommandant aux personnes de moins de 30 ans de ne pas recevoir le vaccin Moderna, en raison d’un risque accru d’inflammation cardiaque.

À voir aussi