Le premier rapport commercial de l’adm. Biden interpelle la Chine ; Un 1er avril controversé

Le premier rapport commercial de l’administration Biden qualifie Pékin de “premier contrevenant mondial” en termes de surcapacités dans un certain nombre de secteurs.

Cette année, même le parti communiste chinois a parlé du poisson d’avril. Mais il semble que les plaisanteries sont allées trop loin.

Le rédacteur en chef d’un média d’État chinois choque à nouveau de nombreuses personnes par ses remarques. Cette fois, ses propos évoquent une guerre supposée contre Taïwan.

Le régime chinois ouvre un nouveau consulat dans la ville australienne d’Adélaïde. Plusieurs groupes de manifestants s’opposent à l’ouverture de ce consulat.

À voir aussi