Le fondateur du Falun Gong M. Li Hongzhi publie « Pourquoi l’humanité existe-t-elle ? »

21/01/2023

M. Li Hongzhi , le fondateur du Falun Gong , a autorisé NTD à publier son article « Pourquoi l’humanité existe-t-elle ? » le 20 janvier 2023. Voici l’article complet, traduit du chinois :

Pourquoi l’humanité existe-t-elle 

Tout d’abord, à l’occasion du Nouvel An chinois je profite pour vous saluer !

Comme c’est le Nouvel An, l’usage est de dire ses bons vœux, des mots que l’on aime entendre, mais je vois le danger qui se rapproche pas à pas de l’humanité. C’est pourquoi les divinités et les bouddhas m’ont demandé de prononcer quelques mots qu’ils souhaitent adresser à tous les êtres du monde entier, chaque phrase fait partie de secrets célestes, c’est dans le but de faire connaître la vérité aux gens et de leur donner encore une chance d’être sauvés.

Pourquoi l’humanité existe-t-elle, de sa naissance à sa fin, l’univers doit traverser le très long processus des quatre étapes de formation, stabilité, dégénérescence et destruction. Une fois que l’univers a atteint la fin du dernier processus de « destruction », tout ce qui est contenu dans le corps céleste, y compris l’univers dans lequel nous vivons, sera instantanément désintégré et n’existera plus ! Toutes les vies seront anéanties !

La mort n’est que la dégradation et le vieillissement du corps superficiel, tandis que l’esprit originel de l’homme (son vrai moi ne meurt pas) se réincarnera dans sa prochaine vie. L’univers a la formation, la stabilité, la dégénérescence et la destruction, un être humain a la naissance, la vieillesse, la maladie et la mort, ce sont les lois de l’univers, les divinités aussi ont ce processus, mais il est très long, plus une divinité est grande, plus le processus est long. Leur naissance et leur mort se fait sans souffrance, et elles restent lucides dans le processus, c’est comme changer de veste. Ce qui veut dire que de manière générale, les vies ne meurent pas. Si l’univers et le corps céleste se désintègrent dans la dernière étape de formation, stabilité, dégénérescence et destruction, la réincarnation n’existera plus pour les vies, toutes les vies et matières n’existeront plus, tout se transformera en poussière, tout retournera au néant. Aujourd’hui, le monde humain est en train de connaître la dernière étape de la « destruction » dans formation, stabilité, dégénérescence et destruction. Tout à la fin de cette étape finale est devenu pas bon, c’est pour cela qu’il y a la destruction, c’est pourquoi la société actuelle est dans un tel désordre. Les gens n’ont plus de pensées bienveillantes, la sexualité est débridée, le cœur est perverti, la drogue prolifère, on ne croit plus aux divinités, etc., les phénomènes chaotiques sont légions, c’est inévitable lorsque le corps céleste arrive à la fin, cela veut dire que le moment est arrivé !

Le Créateur chérit les divinités et les nombreuses vies qui sont merveilleuses et bienveillantes, ainsi que les merveilleuses créations qu’il y a dans le corps céleste, c’est pourquoi au début de la « dégénérescence », il a emmené un groupe de divinités et est venu dans la partie la plus externe du corps céleste (qu’on appelle globalement l’extérieur du monde de Fa) où il n’y a pas de divinités, et il a créé la Terre. La Terre ne peut pas exister indépendamment, il doit y avoir des structures célestes correspondantes qui forment un système circulatoire entre les vies et les êtres vivants. Pour cela, le Créateur a construit un grand périmètre autour de la Terre, que les divinités appellent les « Trois Mondes ». Avant que le moment du salut ne soit arrivé à la fin de la dernière étape, aussi haut que soit le niveau de la divinité, elle ne peut pas entrer et sortir à sa guise des Trois Mondes sans l’accord du Créateur. Dans la sphère des Trois Mondes, on distingue trois grands mondes, pour les êtres sur Terre, y compris les êtres humains, ce niveau s’appelle le « monde du désir » ; au-dessus du monde du désir, il y a le deuxième monde qui s’appelle le « monde de la forme » ; encore au-dessus il y a le troisième monde le « monde du sans forme ». Chaque monde est plus élevé et plus beau que le précédent, mais aucun n’est comparable aux royaumes célestes des mondes de Fa et au-dessus des mondes de Fa. Ce que les êtres humains appellent en général le ciel, c’est en fait le ciel (à l’intérieur des Trois Mondes) du monde de forme et du monde du sans forme. Comme chaque monde a dix niveaux de ciel, à l’intérieur des Trois Mondes il y a en tout trente-trois niveaux en comptant les Trois Mondes eux-mêmes. Les êtres humains vivent dans le monde du désir, c’est le niveau le plus bas avec l’environnement le plus mauvais et le plus hostile. La vie humaine est courte et pleine de souffrances, le plus effrayant c’est qu’il n’y a pas de principes droits dans le monde humain, dans l’univers, les principes humains sont inversés (à l’exception des principes du Fa que les divinités enseignent à l’humanité). Par exemple : le vainqueur devient le roi, les armées conquièrent le monde, les forts deviennent des héros, etc., rien de tout cela n’est un principe droit aux yeux des divinités, tout cela est obtenu en tuant et volant. L’univers et les divinités n’agiraient pas ainsi, mais ici chez les êtres humains c’est obligé, on peut le faire, ce sont les principes du monde humain, en comparaison avec les principes de l’univers ce sont des « principes inversés », donc pour retourner au ciel, il faut se « cultiver » selon les principes droits. Certains pensent qu’ils sont très bien parce qu’ils mènent une vie un peu meilleure que les autres, ils trouvent que c’est très bien, mais ce sont seulement des hommes qui se comparent à d’autres hommes dans ce monde, en réalité tous vivent dans le tas de déchets de l’univers. Les Trois Mondes sont construits dans la partie la plus externe de l’univers et du corps céleste, tout ici est composé de molécules, d’atomes, etc., les particules les plus grossières et les plus sales. Aux yeux des divinités, c’est ici que l’on évacue les déchets de l’univers. C’est pourquoi les divinités considèrent les molécules, ce niveau de particules, comme de l’argile, c’est le niveau le plus bas, c’est aussi le sens originel de ce que disent les religions « Dieu créa l’homme avec de l’argile », c’est pour dire qu’en fait, les divinités ont utilisé la matière de ce niveau fait de molécules pour créer l’être humain.

Les divinités ont créé les êtres humains sur ordre du Créateur, il a dit à différentes divinités de façonner des êtres humains d’apparences différentes en se référant à leurs propres images, c’est pour cela qu’il y a des hommes de la race blanche, de la race jaune, de la race noire, etc., seule leur apparence est différente, les vies à l’intérieur ont été données par le Créateur, donc elles ont toutes la même valeur. Le Créateur a demandé aux divinités de créer les êtres humains dans le but de s’en servir à la fin de la dernière étape, au moment de sauver les êtres de l’univers et du corps céleste, y compris les nombreuses divinités.

Alors pourquoi le Créateur a-t-il demandé aux divinités de créer l’humanité dans un environnement aussi mauvais et bas ? Parce que c’est le niveau le plus bas de l’univers, où il y a le plus de souffrances, c’est dans la souffrance qu’on peut cultiver et pratiquer, c’est dans la souffrance qu’on peut éliminer le karma des péchés. Si même dans la souffrance, on peut rester bienveillant et avoir de la gratitude, être une bonne personne, c’est ça l’élévation de soi. De plus, le salut est un processus qui va du bas vers le haut, il commence forcément à l’endroit le plus bas. Les vies vivent ici dans la souffrance, il y a aussi des conflits d’intérêts entre les personnes, et dans l’environnement le plus mauvais et le plus hostile, les êtres humains doivent travailler dur mentalement et physiquement pour survivre, etc., tout cela peut fournir aux vies une opportunité de s’élever et d’éliminer leur karma. Dans la souffrance on peut éliminer le karma, c’est une certitude, si même dans la souffrance et les conflits, quelqu’un peut garder la bienveillance, il accumulera des mérites et de la vertu et sa vie obtiendra l’élévation.

Arrivé à l’époque moderne où le Créateur doit utiliser les corps humains pour sauver les vies de l’univers, les vies originelles dans les corps humains ont pour la plupart été remplacées par des « divinités » qui se sont réincarnées en êtres humains. Parce qu’avec un corps humain on peut éliminer du karma des péchés dans la souffrance, et en même temps, en l’absence de principes droits, si on peut préserver les principes droits transmis par les divinités, si on peut préserver sa bienveillance, alors cet être obtiendra l’élévation. La fin de la dernière étape est déjà là, les portes du Ciel des Trois Mondes sont déjà ouvertes, le Créateur est déjà en train de choisir ce genre de personnes pour les sauver.

Dans le processus de formation, stabilité, dégénérescence et destruction, plus rien n’est pur dans les corps célestes et l’univers, plus rien n’est aussi bon qu’au moment de la formation, c’est pour cela qu’on avance vers la « destruction ». Ce qui veut dire que tout dans les corps célestes a dégénéré, toutes les vies ne sont plus aussi bonnes qu’au début, les vies ne sont plus pures, elles ont toutes du karma des péchés, c’est pourquoi il y a la destruction. Les religions appellent ce karma le « péché originel ». Pour sauver le corps céleste et l’univers, le Créateur a demandé à la multitude de divinités et de seigneurs de descendre dans ce monde, pour devenir des hommes dans cet environnement, endurer des épreuves, s’élever, éliminer les péchés, se remodeler, pour pouvoir retourner au Ciel. (Parce qu’en même temps qu’il sauve les êtres humains, le Créateur est aussi en train de recréer l’univers.) Le nouvel univers est absolument pur et merveilleux, si l’être humain peut préserver une pensée bienveillante dans cet environnement difficile, s’il peut conserver les valeurs traditionnelles face aux assauts des conceptions modernes, maintenir sa croyance dans le divin face aux assauts de l’athéisme et de la théorie de l’évolution, ce genre de personne pourra atteindre l’objectif d’être sauvée et de retourner au royaume céleste. Tous ces phénomènes chaotiques ont été arrangés par les divinités pour le moment final, dans le but de tester si les êtres peuvent ou non être sauvés, en même temps, pendant ce processus, la souffrance permet d’éliminer le karma des péchés, tout est pour sauver les gens et qu’ils retournent dans le monde des royaumes célestes.

Alors cela veut dire que la vie d’un homme dans ce monde n’est pas faite pour un quelconque accomplissement social. Quand l’homme fait des efforts, qu’il lutte, qu’il cherche à obtenir des choses par tous les moyens, tout cela ne peut que le rendre mauvais. Le but d’être un être humain en descendant dans ce monde c’est pour éliminer le karma des péchés, le but est de bien se cultiver soi-même. Venir en tant qu’être humain dans ce monde, c’est pour être sauvé, c’est pour attendre que le Créateur les sauve et pour retourner dans leur monde céleste qu’ils sont devenus hommes, accumulant mérites et vertu vie après vie pendant qu’ils attendaient, c’est aussi là le but du cycle de la réincarnation de l’homme, ce monde chaotique est fait pour l’accomplissement des êtres. Cependant, face aux difficultés, il y en a certains qui demandent aux divinités de les aider et comme ils n’ont pas eu ce qu’ils voulaient, ils commencent à haïr les divinités et vont jusqu’à s’opposer au divin, entrant ainsi dans une voie démoniaque et créant un nouveau karma des péchés. Que ce genre de personnes reviennent vite sur leurs pas et demandent pardon aux divinités, ainsi en se repentant, l’espoir sera en vue. En fait, tout dans la vie humaine, tout ce que l’on doit avoir et ce que l’on ne doit pas avoir, tout est décidé par ce qu’on a fait de bien ou de mal dans la vie et l’existence précédente qui engendre des conséquences dans la vie et l’existence suivante, la quantité de bénédictions dans cette vie ou dans la vie suivante est déterminée par le bonheur et la vertu accumulés dans la vie précédente. Avec beaucoup de bonheur et de vertu, on peut l’échanger dans la vie suivante contre une position élevée et un salaire abondant, on peut aussi l’échanger contre toutes sortes de richesses et de bénédictions, y compris une famille heureuse ou non, et même ce que seront les enfants. C’est la raison fondamentale pour laquelle certains sont riches, d’autres sont pauvres, certains sont de hauts fonctionnaires, d’autres sont sans-abri, ce n’est pas comme la théorie diabolique de l’égalité des biens prôné par le Parti communiste pervers. L’univers est juste, les bonnes actions sont récompensées par des rétributions de bonheur, les mauvaises actions doivent être remboursées, , si ce n’est pas dans cette vie, ce sera dans la vie suivante, c’est un principe du Fa absolu de l’univers ! Le ciel, la terre, les divinités et le Créateur sont compatissants envers les êtres, le ciel, la terre, les êtres humains et les divinités, ont tous été créés par le Créateur, il ne va absolument pas être bon pour certaines vies et pas bon pour d’autres. La rétribution de cause à effet est la raison fondamentale pour avoir ou non des bénédictions dans la vie humaine.

La manifestation du gain et de la perte, en réalité, semble une manifestation normale dans la société, mais fondamentalement, c’est l’être lui-même qui a créé la cause et l’effet. Toutefois, avoir ou ne pas avoir, le gain et la perte, cela se manifeste sous des formes qui se conforment à l’état de la société, c’est pourquoi, que tu sois riche ou pauvre dans ta vie, il faut absolument bien agir, te réfréner de mal agir, maintenir la bonté, respecter le Ciel et les divinités, aider ton prochain avec joie. C’est ainsi qu’on accumule bonheur et vertu et qu’on aura des rétributions de bonheur dans la vie suivante. Dans l’ancienne Chine, les gens âgés disaient souvent qu’il ne fallait pas en vouloir au ciel et à la terre de souffrir en cette vie, il fallait faire plus de bonnes actions et accumuler plus de vertu, alors tout irait bien dans la vie suivante, ce qui veut dire que, même si tu demande de l’aide aux divinités, cela ne servira à rien si dans ta vie précédente tu n’as pas bien agi et que tu n’as pas accumulé de la vertu. L’univers a ses principes du Fa, même les divinités doivent s’y conformer. Si une divinité a fait ce qu’il ne fallait pas, elle aussi sera punie. Ce n’est pas aussi simple que les hommes le pensent, les divinités devraient te donner tout ce que tu veux ? La condition c’est que tu dois avoir accumulé bonheur et vertu dans ta vie précédente, pour pouvoir échanger ce que tu veux ! C’est le principe du Fa de l’univers qui l’a déterminé. Mais fondamentalement, ce n’est pas le but essentiel d’accumuler bonheur et vertu. Le plus important dans le fait d’avoir accumulé beaucoup de bonheur et de vertu dans sa vie est de les utiliser pour paver le chemin de son propre retour au Ciel, plutôt que de les échanger pour les bonheurs éphémères de la vie humaine !

Maître Li Hongzhi

Le 29e jour du 12e mois de l’année Ren Yin

Le 20 janvier 2023

À voir aussi