Jean-Louis Harouel | La secte communiste remplacée par la religion des Droits de l’Homme

Esprits Français | 20/03/2021

Jean-Louis Harouel, professeur de droit, essayiste

“Dans la Chine communiste, il est clair que le communisme c’est la religion d’État, c’est l’église de l’État. Il y avait des sectes qui développaient ces théories où Jésus allait revenir sur la terre pour régner et faire le paradis pendant 1000 ans et ces sectes disaient que ce paradis serait communiste.”

“La religion séculière communiste a été remplacée par la religion séculière des droits de l’homme. C’est pour ça qu’on peut dire que la religion des droits de l’homme c’est du communisme par d’autres moyens, parce que le résultat c’est effectivement la destruction de la famille, comme le communisme est une utopie, une religion utopique, une religion utopie mondialiste, le droit de l’hommiste est lui aussi une religion, une utopie mondialiste !

” Historien du droit et essayiste, Jean-Louis Harouel définit le communisme comme une religion d’État, c’est une secte qui a été remplacée par la religion des droits de l’homme. Ces nouveaux Droits de l’Homme détruisent la famille, les pays, les civilisations et redéfinissent les valeurs du bien et du mal en les inversant.

À voir aussi