Controverse liée au virus en Chine: des glaces testées “positives”; Pénurie d’eau au sud de la Chine

La situation liée au virus en Chine reste controversée. Une équipe de scientifiques de l’OMS arrive en Chine. Leur voyage d’un mois a pour but d’étudier les origines de la pandémie. 

Pékin tente à plusieurs reprises de rejeter la faute sur les autres, en prétendant que le virus arrive en Chine depuis l’étranger. Cette fois-ci les autorités attribuent la responsabilité d’une récente hausse des contaminations à l’importation de crèmes glacées.

Les sécheresses dans certaines régions de Chine font des ravages et provoquent des pénuries d’eau. C’est ce qu’affirment les médias chinois locaux.

Des questions se posent sur la politique de Joe Biden à l’égard de la Chine. Certains pensent qu’il cherchera à remplacer un certain nombre de règles mises en place pendant l’ère de Trump. 

Les géants technologiques chinois ont déposé des brevets pour des outils permettant d’identifier et de surveiller les musulmans ouïghours en Chine.

À voir aussi