Contrôle de sécurité “sans précédent” à Pékin ; Un homme met le feu devant un bâtiment officiel

Un contrôle de sécurité hautement renforcé dans la capitale chinoise. Pékin impose une liste croissante de mesures de sécurité, en préparation du 100e anniversaire du parti communiste chinois. Malgré des règles strictes, un homme a réussi à allumer un feu, juste devant le ministère chinois des affaires étrangères à Pékin.

Un nouveau projet de loi sur l’éducation arrive au Parlement de l’Arizona. Il exige que les élèves apprennent des personnes qui ont fui le communisme.

Le ministre des affaires étrangères de Taïwan évoque le risque d’un conflit militaire avec Pékin. Deux experts de l’Asie donnent leur avis, et un homme politique japonais intervient publiquement.

À voir aussi