Boris Johnson face à la rébellion des conservateurs au sujet du système de santé

Actualités | 25/11/2021

Le Premier ministre Boris Johnson a réussi de justesse à faire adopter son plan de plafonnement des soins sociaux à la Chambre des communes hier soir, malgré une rébellion importante au sein de son propre parti. Dix-neuf députés conservateurs se sont opposés au plan du gouvernement et de nombreux autres ont choisi d’aller à l’encontre des consignes du parti et de s’abstenir de voter. La majorité du gouvernement n’était plus que de 26 voix. La rébellion devrait s’étendre à la Chambre des Lords, où la législation pourrait être modifiée le mois prochain.

À voir aussi