Assemblée nationale | Pass Vaccinal: mesure de liberté ou liberticide

Esprits Français | 04/01/2022

Nicolas Dupont-Aignan, Debout la France, député de l’Essonne

“Totalement opposé, c’est un élément d’une dictature sanitaire sans précédent dans notre pays qui était très grave.”

Paul Molac, Régions et peuples solidaires, député du Morbihan

“Je pense véritablement que la vaccination obligatoire n’est pas la solution, c’est quelque part l’échec du gouvernement sur les autres moyens qu’il aurait fallu mettre en place pour que le virus ne circule plus.”

Cécile Untermaier, Parti socialiste, députée de Saône-et-Loire

“ 10% de la population, plutôt 5 millions de personnes qui ne sont non vaccinées, ce n’est pas les dispositions du texte actuel qui va les convaincre d’y aller.”

Olivier Damaisin, LREM, député de Lot-et-Garonne

“Je ne sais pas pourquoi il y a autant français qui se mettent à pas avoir confiance, c’est assez surprenant. Mais bon dans l’ensemble, on a quand même 90 % des Français vaccinés, donc c’est d’ailleurs aussi une belle réussite.”

Jean-Carles Grelier, LR, député de la Sarthe

“Ce n’est pas une obligation, c’est une incitation, c’est vrai une incitation forte, mais la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres.”

Charles de Courson, Les Centristes, député de la Marne

“La vaccination obligatoire, est-ce qu’on va envoyer chez les 6 millions de Français, 5.5 millions de français qui ne sont pas vaccinés, deux gendarmes ou deux policiers qui vont les prendre chacun par un bras et avec un infirmier qui va les vacciner? NON mais, dans quel monde on est? C’est la Chine communiste, oui oui c’est pas la France.”

À voir aussi